informations et ressources libres sur la Capoeira et ses traditions
www.capoeira-info.org
ActualitesHistoirePersonnagesRessourcesLiens
ressources
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

B

- Bandeiras : litt "bannière", G. Freyre definit comme : Expédition armée qui s'enfonçait dans l'intérieur du Brésil pour y capturer des indigènes et les soumettre à l'esclavage, et rechercher des mines de métaux précieux.
- Bantu : Nom propre Peuple d'afrique centrale amené comme esclave, selon M. Malherbe, groupe linguistique qui va de l'équateur jusqu'a l'afrique du sud.
- Barbante : Fil de fer qui sert pour la construction du Berimbau
- Barravento : Rythme, rythme de berimbau, origine inconnue, venant selon certains du français "par le vent". Selon W.Rego, nom donné à un toque lithurgique, dans les "candomblés" de nation "Angola". film de G.Rocha
- Barauna : Arbre de grosse taille, Melnoxylon Barauna, surnom de capoeira, sujet de chanson
- Barro Vermelho : Lieu situé sur l'île d'Itaparica, Bahia, sujet de chanson
- Batteria : fém. sing.; Ensemble des instruments de musique de la Capoeira (Reco-Reco, Pandeiro, Agogô, Berimbaus et Atabaque)
- Batizado : litt. "baptême", en "Capoeira Regional" : moment ou l'on célèbre l'entrée du débutant dans la Capoeira.
- Batuque : rituel d'origine africaine. Selon Gilberto Freyre c'est une "danse africaine caractérisée en général par l'umbigada (heurt de nombril des 2 partenaires) et accompagnée du martelement des tambours. Pour Arthur Ramos, dans son livre "O folclore negro do Brasil", edité en 1935, le "batuque" au XIX siècle se réfere à une dance de caractère général, ou les noirs en cercle éxécutaient des chants, des pas, des coups de pieds, sur un rythme marqué par les frappements de mains et les instruments de percussion (atabaques). Karash pense que le mot vient de "batuco", les dances sociales d'Angola. on retrouve aussi au Cap vert une danse qui porte le meme nom.
- Bênção : fém. sing.; litt. "Bénédiction", coup de pied frontal, en Capoeira Angola se dit "Chapa de frente"
- Benguela : Toque de Berimbau. Selon Gilberto Freyre, c'est originelement le nom d'une tribu africaine du groupe Bantou, venant du nom d'une région.
- Besouro de Manganga : Nom propre, Manoel Henrique Pereira, surnommé "Cordao de Ouro", capoeiriste légendaire de Bahia, voir le livre de A. Liberac
- Berra Boï : Berimbau, doté d'une grosse calebasse, appelation de certains vieux maîtres à la place du "Gunga"
- Berimbau : Arc musical, L'instrument de musique maitre de la Capoeira, Selon W.Rego apellé aussi "Urucungo" et à Cuba "Buru-mbumba".
- Bem-te-vi : Oiseau (nom scientifique Pitangus sulphuratu), surnom de capoeira, sujet de chanson
- Biriba : Bois dont on fabrique le "Berimbau"
- Boca de calça : fém. sing.; litt. "bouche de pantalon" : coup déséquilibrant où le joueur empoigne les 2 pans du pantalon de son adversaire.
- Bombosa : fém. sing.; Lutte d'origine africaine de Cuba, voir "Mani"
- Brincadeira : fém. sing.; jeu, amusement, Brincadeira de Angola : Autre nom de la capoeira dans l'ancien temps
- Bumba-Meu-Boi : Jeu dramatique du Nordeste, manifestation folkloriques,ou le boeuf est protagoniste, mais aussi onomatopée, par laquelle on incite le personnage du Boeuf à charger (G.Freyre)

© aruera