Capoeira : informations et Ressources / News & free ressources / Informaçoes & Fontes Suivez nous sur Facebook
www.capoeira-infos.org
ActualitesHistoirePersonnagesRessourcesLiens
personnages
Artistes & photographes

Christiano JR (1833-1902)

José Christiano de Freitas Henriques Júnior nait en 1832 sur l'Ilha das Flores, dans l'archipele des Açores, Portugal. Il émigre au Brasil en 1855, acompagné de son epouse et de ses 2 fils, et commence son activité photographique autour de 1860, à Maceió, dans l'état Alagoas, ou il tient son studio jusqu'a 1862. Il demmenage rapidement pour Rio de Janeiro, et en 1863 oeuvre dans le bureau de Photographie du Commerce, au 69 de la rue São Pedro, qui est le siège de Fernando Antonio de Miranda. En 1865, il s'installe au 53 rue da Quitanda.

Dans son séjour à Rio de Janiero ce qui appelle le plus notre attention ce sont les souvenir de la population esclave de la ville. Réalisées sur un support au format carte de visite, les images furent produites en deux series: "retratos de corpo inteiro" et "bustos". Dans certaines des images on trouve des annotations qui accompagnent les photographies et qui identifient l'ethnie africiane duquel le noir repertorié est originaire. Ceci, montre de sa part une grande preocupation à démontrer la diversité de cette population.

A l'interieur de son travail, les "retratos de corpo inteiro", sont celles dans lesquelles on voit les noirs en train d'éxécuter les plus différentes activitées, typiques des esclaves "de ganho": vendeurs de fruits, barbiers, aiguiseurs de couteaux, entre autres. Ses images sont vendues dans le commerce local et servent comme une espece de souvenir des tropiques, utile surtout à l'imaginaire eurocentriste qui accompagne les voyageurs qui passent par là.

La photo de capoeiragem (ci dessous) qui est sans doute la première dans l'histoire de la Capoeira.

capoeiragem

Capoeiragem
Christiano Jr

barbier
Barbier
Christiano Jr
vendeuse de fruits
Vendeuse de fruits
Christiano Jr
vendeurs ambulants

vendeurs ambulants
Christiano Jr

recherches et traduction : Aruera

traduction et recherche: Aruera / 2014
© aruera